manu national park

manu national park

Les protéines tirées de la faune sauvage sont cruciales pour la sécurité alimentaire et les conditions de vie des populations tropicales. Le prélèvement
d’animaux comme tapirs, céphalophes, cochons sauvages, pécaris, primates, gros rongeurs, oiseaux et reptiles représente des bénéfices
valant plusieurs millions de US$ par an et approximativement 6 millions tonnes extraites annuellement.